Comment la Liga veut exclure le PSG – Football

0
135


Déterminé à voir le PSG sanctionné par l’UEFA, la Liga a fourni un dossier démontrant les manquements du club de la capitale vis à vis du Fair-play financier.

Javier Tebas a de la suite dans les idées. Particulièrement virulent à l’égard du PSG suite au transfert de Neymar, le président de la Liga ne s’est pas contenté de qualifier le PSG de “délinquant”, d’évoquer un “dopage financier” ou d’accuser le club de la capitale et Neymar de “se moquer du système” et de “pisser dans la piscine” de l’UEFA. Le dirigeant a également joint la parole aux actes.

On savait que la Liga s’était plainte auprès de l’UEFA pour dénoncer les dépenses faramineuses du PSG durant le mercato estival et réclamer l’ouverture d’une enquête.  Enquête que l’instance européenne n’avait pas manqué d’ouvrir sitôt la fin du marché des transferts. L’Equipe révèle ce lundi que la Liga a non seulement adressé une plainte dès le 22 août dernier, c’est-à-dire avant même l’arrivée de Kylian Mbappé, mais a également monté un dossier en bonne et due forme pour dénoncer le club parisien.

Un dossier de 44 pages qui tente en premier lieu de démontrer que les revenus du PSG sont artificiels puisque essentiellement liés à des entités de l’Etat du Qatar (Ooredoo, Qatar National Bank, beIN Sports et Qatar Tourism Authority. Et la Liga, savants calculs à l’appui, de constater qu’en 2014 les revenus commerciaux du PSG étaient bien supérieurs à ceux des autres grands clubs européens, avec 344 M€ de rentrée contre 237 M€ pour Manchester United, 224 M€ pour le Real Madrid ou 185 M€ pour le Barça. Et ce alors que le prestige du club parisien n’a rien avoir avec celui de ces grands d’Europe comme le prouvent les autres chiffres, que ce soit ceux des droits TV, du merchandising ou de la billetterie. Pour la Liga, ces revenus commerciaux, qui représentent 73% du chiffre d’affaires du club de la capitale contre 38% pour le Barça ou 41% pour le Real sont donc surcotés et l’UEFA doit donc sévir au plus vite.

Et ce d’autant plus que le PSG a donc dépensé 382 M€ cet été pour recruter Neymar, Kylian Mbappé et Yuri Berchiche tout en ayant vendu pour seulement 65 M€. Un déséquilibre abyssal évidemment pointé du doigt par l’inévitable Javier Tebas et ce sans attendre les éventuelles ventes du mercato hivernal, les Parisiens, prêts à se séparer de Lucas, Angel Di Maria voire Julian Draxler, espérant récolter quelque 100 M€. “Si, en cours de saison, on s’aperçoit qu’ils ont triché économiquement, pourquoi ne pas les exclure ?”, a ainsi lancé le président de la Liga, attendant une sanction de l’UEFA avant la fin de l’année et prêt à déposer une plainte devant l’Union Européenne si l’UEFA n’agit pas rapidement. “Le PSG ne peut pas continuer à tricher”, a-t-il prévenu.  



Read The Story Here

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here