Eurocup : Face à Kazan, le Limoges CSP doit tout donner pour honorer Frédéric Forte

0
71


Encore une journée très riche en émotion pour les supporters du Limoges CSP. C’est ce mardi midi qu’ont lieu les obsèques du président du club, Frédéric Forte, décédé d’une crise cardiaque le dimanche 31 décembre, à l’age de 47 ans. Et le soir venu, il y a un match à Beaublanc en Eurocup face aux Russes de Kazan. C’est la première rencontre à domicile depuis la mort du président Limougeaud. Un palais des sports où la mémoire de Fred Forte sera évidemment honorée.

Si le club et les supporters rendront lui rendront un hommage officiel lors d’un autre match à domicile,  à priori celui de Gravelines en championnat (le temps de s’organiser), il y aura quand même dès ce mardi soir, une minute d’applaudissement avant la présentation des joueurs. Côté tribune, les groupes ont prévu au moins deux grands tifos en sa mémoire. A la 4e minute de jeu,  le public sera aussi invité à se lever et à respecter une nouvelle minute d’applaudissement en hommage à l’ancien numéro 4 du CSP.

Il nous regarde là-haut donc il faut tout donner – Fréjus Zerbo

Les joueurs eux, porteront un ruban noir sur le maillot. Des joueurs encore touchés mais qui vont devoir dépasser toute cette émotion, car en face, il y a une très grosse équipe de Kazan qui comme Krasnodar, fait partie des prétendantes à la victoire finale. Il y a une semaine en Italie, c’était au dessus de leur force. Ils venaient d’apprendre la disparition de leur président. Mais face aux Russes, les joueurs veulent répondre présents.

Le portrait de Frédéric Forte dans Beaublanc - Radio France
Le portrait de Frédéric Forte dans Beaublanc © Radio France
Jérôme Ostermann

D’autant que le meilleur moyen de l’honorer, c’est de se battre comme des chiffonniers selon le doyen de l’équipe, le pivot Fréjus Zerbo :”Il nous regarde là-haut, donc il faut tout donner. Il faut gagner sur le terrain et faire ce qu’il aime. Se battre et se jeter sur tous les ballons. C’est la seule façon pour nous de passer outre la tristesse et le mal être qui a frappé le peuple limougeaud.

Il faut avancer. C’est le plus important – Kyle Milling

Ce ne sera pas facile mais il faut aller de l’avant selon l’entraîneur Kyle Milling :”Ce n’est pas évident mais je veux vraiment que les joueurs restent concentrés sur le basket et fassent le job, qu’ils restent concentrés. Je ne vais pas dire que les joueurs ont tourné la page mais ils ont envie de retrouver le parquet. Il faut avancer, c’est le plus important.

Et pour avancer, il faut essayer de faire abstraction du contexte selon l’intérieur Jean-Fred Morency :”Ça a été une période vraiment compliquée. Il faut que l’on essaye de passer au dessus. Que la vie reprenne. Que dans nos têtes, ont soient mobilisés, mais sur le basket. Il ne faut pas mettre trop d’émotion autour du décès de Fred, pour pouvoir jouer au maximum au basket, et pour jouer l’esprit libre.” 

Rester concentré sur le match, y compris à la 4e minute de jeu, quand le public sera invité à se lever pour applaudir et rendre hommage à Frédéric Forte, l’ancien numéro 4 et président du Limoges CSP. Une soirée basket très particulière, à vivre en intégralité sur France Bleu Limousin. 



Read The Story Here

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here