USA: un déménagement de 2000 kilomètres en MLS ?

0
56


Football

Imaginez Anderlecht qui s’installe à Liège. Le Standard qui déménage à Bruges, Charleroi à Genk et Mouscron à Virton. Impensable, me direz-vous. En Major League Soccer, pourtant, cela pourrait bientôt arriver. 

Si les clubs, pensez ici “franchises”, déménagent souvent dans l’un des quatre sports majeurs (les Lakers sont partis de Détroit vers Minnéapolis avant de s’établir à Los Angeles), le Columbus Crew pourrait créer un précédent dans le monde du ballon rond. Anthony Precourt, le propriétaire du club, maugrée quant à la capacité de son stade réduite par rapport aux autres clubs (20.000 quand même), menace de partir…à 2.000 kilomètres de l’Ohio, dans le Texas, à Austin. Rien que ça. 

Le propriétaire d’un des clubs emblématiques la Ligue veut un nouveau stade et espère ainsi faire pression sur la Ville. “Malgré tous les efforts pour que le succès ne se limite pas au terrain, notre club a du mal à rivaliser avec la progression des autres franchises de la Ligue”, soupirait Precourt à la mi-octobre. “Le club rencontre des difficultés avec le stade, l’assistance les jours de match,… Ce sont des défis à Columbus.”

Le déménagement, s’il avait lieu, pour s’opérer en 2019, Anthony Precourt ayant trouvé, selon la presse américaine, un accord avec l’équipe universitaire de football américain d’Austin pour “emprunter” son stade les jours de match. “Il n’est pas correct de dire que Precourt veut faire déménager son équipe”, tempère Don Garber, grand patron de la MLS. “Ce qu’ils font, c’est évaluer pour voir s’il est sensé ou non de déménager à Austin ou si certains facteurs peuvent les pousser à rester à Columbus; il n’y a donc aucune décision prise pour un déménagement à Austin. En tant que commissaire de la MLS, je peux dire qu’aucune Ligue n’aimerait qu’un club déménage.”

La résistance, en tout cas, s’organise, des chefs d’entreprise de Columbus ayant offert à Précourt de racheter le club, mais rien n’y fait pour l’instant. Les supporters affichent des messages de soutien partout à la télévision et sur les réseaux sociaux. Mais Precourt obtiendra-t-il satisfaction ? Seul lui détient le destin géographique de Columbus Crew entre ses mains. Et s’il n’obtient pas satisfaction…

Sportivement parlant, le club poursuit sa route dans les playoffs, dont l’Impact de Laurent Ciman et le FC Dallas de Roland Lamah sont absents. Le Crew affrontera le New York City Football Club de Frédéric Brillant (ex-Ostende) et Maxime Chanot (ex-Courtrai) lors des demi-finales de conférence à partir de cette semaine. La polémique, elle, ne fait qu’enfler…



Read The Story Here

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here